En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Bienvenue sur le site de la Mairie de Chozeau

Coronavirus_stop.png
Information CORONAVIRUS / COVID-19

 

J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 :
je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet
je peux également bénéficier d’une téléconsultation

Si et seulement si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement,
j’appelle le SAMU- Centre 15

Le pôle de santé de Tignieu-Jameuzieu est notre référent COVID-19 poledesantetignieu.fr

Si vous avez des questions sur le coronavirus, composez le 0 800 130 000 (appel gratuit)
L'information gouvernementale est sur
gouvernement.fr/info-coronavirus

 

En feuilletant les pages de ce site officiel vous découvrirez les charmes de notre village du Nord Isère, son histoire, son patrimoine mais aussi toutes les informations pratiques concernant la vie locale ainsi que l'actualité de notre commune et de ses associations.

Nous vous souhaitons une agréable visite.

Contact Mairie

15 place de la mairie,
38460 Chozeau

tel  04 74 90 21 09

mail  Courriel

Horaires Lu-Me 8:30-12:00
Ma-Ve 13:30-18:00
Je  13:30-19:00

Logo NewsletterVous souhaitez être informé de l'actualité de Chozeau ?

Alors inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter Chozeau Info Mairie, dans la colonne gauche de cette page !
Vous recevrez automatiquement toutes les actualités par courriel.
Bien sûr, vous pouvez vous désabonner à tout moment.

À bientôt pour les prochaines news !

Les 3 dernières nouvelles

Réouverture de la Bibliothèque - le 02/06/2020 @ 13:00

Logo_Chozeau_new.pngC’est avec une impatience certaine que Marie-Jo et Nicole avaient hâte de rouvrir la bibliothèque.

Bien sûr, des mesures ont dues être prises permettre cette réouverture en s'adaptant à la situation sanitaire.

Aussi, les retours des livres se feront la semaine prochaine sur 2 créneaux:

  • le lundi 8 juin de 16h à 17h
  • et le vendredi 12 juin de 16h à 18h

Les abonnés qui souhaitent faire un retour de livres sont priés de les mettre dans un sac plastique avec leur nom inscrit dessus et de déposer ce sac dans le couloir de la bibliothèque.

L'emprunt de nouveaux livres, avant la coupure estivale de Juillet et Août, pourra se faire

  • le lundi 29 juin, de 16h à 17h
  • et le vendredi 03 juillet de 16h à 18h 

Le port du masque sera obligatoire, ainsi que le maintien des distances de sécurité dans la  file d'attente et 2 personnes maximum dans la bibliothèque (sauf membres d'un même foyer).

Lire la suite

Logo_Chozeau_new.pngC’est avec une impatience certaine que Marie-Jo et Nicole avaient hâte de rouvrir la bibliothèque.

Bien sûr, des mesures ont dues être prises permettre cette réouverture en s'adaptant à la situation sanitaire.

Aussi, les retours des livres se feront la semaine prochaine sur 2 créneaux:

  • le lundi 8 juin de 16h à 17h
  • et le vendredi 12 juin de 16h à 18h

Les abonnés qui souhaitent faire un retour de livres sont priés de les mettre dans un sac plastique avec leur nom inscrit dessus et de déposer ce sac dans le couloir de la bibliothèque.

L'emprunt de nouveaux livres, avant la coupure estivale de Juillet et Août, pourra se faire

  • le lundi 29 juin, de 16h à 17h
  • et le vendredi 03 juillet de 16h à 18h 

Le port du masque sera obligatoire, ainsi que le maintien des distances de sécurité dans la  file d'attente et 2 personnes maximum dans la bibliothèque (sauf membres d'un même foyer).

Fermer


Logo_Chozeau_new.pngC’est finalement ce mardi 26 Mai qu'a pu se tenir le 1er conseil municipal visant à désigner le nouveau maire et les adjoints.

Derrière les masques qu’imposaient les circonstances actuelles, se cachait beaucoup d’émotion au moment d’élire le nouveau maire. Gilles Desvignes, ancien maire, avait ouvert la séance avec de très sincères bons vœux pour la nouvelle équipe ; quelques minutes plus tard, c’était au tour du nouveau maire, Richard Arnaud, de remercier tout aussi sincèrement son prédécesseur pour tout le travail accompli durant les 19 ans de mandat de maire, plus deux mois de « rabe » comme l’on dit.

En d’autres temps, embrassades et poignées de mains auraient été de mise, mais c’était uniquement dans les yeux que se lisait l’émotion du moment. La continuité est assurée dans la nouvelle équipe avec 10 membres de l’équipe sortante et 5 nouveaux conseillers venus apporter de nouvelles idées pour ce mandat.

La composition du nouveau conseil municipal est la suivante:

Mr ARNAUD Richard, Maire
Mr BOUVIER PATRON Denis, 1er Adjoint
Mme GUYOT Elisabeth, 2ème Adjointe
Mr LALICHE Christophe, 3ème Adjoint
Mme BOBILLON GIROUD Jocelyne, 4ème Adjointe
Mr CANDY Sébastien, Conseillé délégué
Mme GIROUD Carole, Conseillère
Mme HUMEAU Valérie, Conseillère
Mr BERTRAND Patrick, Conseiller
Mme SESTIER Céline, Conseillère
Mr MAISON Bernard, Conseiller
Mme DESVIGNES Stéphanie, Conseillère
Mr CHATEL Fabrice, Conseiller
Mme SANTULLO Esther, Conseillère
Mr CHAIZE Noël, Conseiller

Le conseil municipal remercie toutes les Chozoyardes et tous les Chozoyards qui sont venus voter le 15 mars dernier, malgré les conditions particulières, pour la confiance que vous lui avez accordée.

Nous mettrons tout en oeuvre pour gérer au mieux le quotidien de la commune mais aussi travailler sur tous les projets de notre profession de foi et plus encore.

Le Conseil Municipal

20200526_Conseil_Municipal.jpg

Lire la suite

Logo_Chozeau_new.pngC’est finalement ce mardi 26 Mai qu'a pu se tenir le 1er conseil municipal visant à désigner le nouveau maire et les adjoints.

Derrière les masques qu’imposaient les circonstances actuelles, se cachait beaucoup d’émotion au moment d’élire le nouveau maire. Gilles Desvignes, ancien maire, avait ouvert la séance avec de très sincères bons vœux pour la nouvelle équipe ; quelques minutes plus tard, c’était au tour du nouveau maire, Richard Arnaud, de remercier tout aussi sincèrement son prédécesseur pour tout le travail accompli durant les 19 ans de mandat de maire, plus deux mois de « rabe » comme l’on dit.

En d’autres temps, embrassades et poignées de mains auraient été de mise, mais c’était uniquement dans les yeux que se lisait l’émotion du moment. La continuité est assurée dans la nouvelle équipe avec 10 membres de l’équipe sortante et 5 nouveaux conseillers venus apporter de nouvelles idées pour ce mandat.

La composition du nouveau conseil municipal est la suivante:

Mr ARNAUD Richard, Maire
Mr BOUVIER PATRON Denis, 1er Adjoint
Mme GUYOT Elisabeth, 2ème Adjointe
Mr LALICHE Christophe, 3ème Adjoint
Mme BOBILLON GIROUD Jocelyne, 4ème Adjointe
Mr CANDY Sébastien, Conseillé délégué
Mme GIROUD Carole, Conseillère
Mme HUMEAU Valérie, Conseillère
Mr BERTRAND Patrick, Conseiller
Mme SESTIER Céline, Conseillère
Mr MAISON Bernard, Conseiller
Mme DESVIGNES Stéphanie, Conseillère
Mr CHATEL Fabrice, Conseiller
Mme SANTULLO Esther, Conseillère
Mr CHAIZE Noël, Conseiller

Le conseil municipal remercie toutes les Chozoyardes et tous les Chozoyards qui sont venus voter le 15 mars dernier, malgré les conditions particulières, pour la confiance que vous lui avez accordée.

Nous mettrons tout en oeuvre pour gérer au mieux le quotidien de la commune mais aussi travailler sur tous les projets de notre profession de foi et plus encore.

Le Conseil Municipal

20200526_Conseil_Municipal.jpg

Fermer


Logo_Chozeau_new.pngC'était il y a 80 ans, c'était la douloureuse année 1940. Dans l'accablement général, le «non» du premier jour dessinait un nouvel espoir. Le général de Gaulle avait insufflé une volonté, belle mais redoutable, enthousiasmante mais périlleuse. Celle du maintien, en tout lieu, de la France au combat, pour que, à l'heure de la victoire, ce mot se proclame toujours en français.

C'était il y a 75 ans, la victoire était là! La Résistance intérieure avait apporté une contribution essentielle à la Libération. Les« Jours heureux» du Conseil National de la Résistance nourrissaient l'espérance des lendemains.

5 ans de lutte, de faits d'armes, de petites et de grandes actions: un attentiste prudent devenu agent de renseignements, une pourvoyeuse de tracts et de journaux clandestins, un couple de passeurs à l'abnégation sans borne, un réfractaire au STO venu grossir les rangs des maquis, un jeune saboteur minant les lignes de communication de l'ennemi, un combattant de la nuit devenu insurgé au grand jour. La Résistance était le courage de ces individus issus de tous les horizons, une fraternité au combat. Elle était ces réseaux d'action mais aussi ces grands mouvements qui préparaient et qui organisaient patiemment, en souterrain, le retour de la liberté dans la métropole.

Pour que le but fut atteint, il fallait sans cesse, à mesure des évènements, poursuivre l'effort en défiant les risques. Tués dans les maquis, fusillés au petit matin, torturés dans les caves, déportés dans les camps, le dernier souffle de nos héros a bien souvent crié« Vive la France» avant de s'éteindre. Chaque sacrifice était un pas de plus vers la Libération et venait exalter le courage des vivants.

Chaque 27 mai, nous honorons « l'armée des ombres » et nos éclaireurs de la liberté. Qu'ils soient célèbres ou anonymes, qu'ils soient les héros de tout le pays ou l'emblème d'un village, ils peuplent nos rues, nos places, nos écoles. Ces noms, nous ne devons pas les oublier. La reconnaissance de la Nation ne faiblit pas car nous savons que nous devons tant à ces femmes et à ces hommes.

Chaque 27 mai, nous nous souvenons de la première réunion du Conseil National de la Résistance. Ce jour de 1943 couronnait les efforts de Jean Moulin qui avait reçu la mission essentielle d'unifier la Résistance. Des mouvements, des partis, des syndicats ont uni leurs forces pour répondre à l'abaissement et pour préparer les réformes de la France libérée. Tous ont su, dans l'épreuve, s'élever au-dessus des désaccords et des différences idéologiques, pour placer haut l'intérêt supérieur de la patrie. Le combat pour l'unité de la Résistance, ce fut assurément le combat pour une France unie à l'heure de la victoire, pour une France prête à bâtir le monde de demain.

Chaque 27 mai, cette journée nationale est un appel à la jeunesse. Le combat pour l'unité, pour la solidarité, pour la dignité humaine, est toujours d'une brûlante actualité. Poursuivons-le !

Message de Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées

Lire la suite

Logo_Chozeau_new.pngC'était il y a 80 ans, c'était la douloureuse année 1940. Dans l'accablement général, le «non» du premier jour dessinait un nouvel espoir. Le général de Gaulle avait insufflé une volonté, belle mais redoutable, enthousiasmante mais périlleuse. Celle du maintien, en tout lieu, de la France au combat, pour que, à l'heure de la victoire, ce mot se proclame toujours en français.

C'était il y a 75 ans, la victoire était là! La Résistance intérieure avait apporté une contribution essentielle à la Libération. Les« Jours heureux» du Conseil National de la Résistance nourrissaient l'espérance des lendemains.

5 ans de lutte, de faits d'armes, de petites et de grandes actions: un attentiste prudent devenu agent de renseignements, une pourvoyeuse de tracts et de journaux clandestins, un couple de passeurs à l'abnégation sans borne, un réfractaire au STO venu grossir les rangs des maquis, un jeune saboteur minant les lignes de communication de l'ennemi, un combattant de la nuit devenu insurgé au grand jour. La Résistance était le courage de ces individus issus de tous les horizons, une fraternité au combat. Elle était ces réseaux d'action mais aussi ces grands mouvements qui préparaient et qui organisaient patiemment, en souterrain, le retour de la liberté dans la métropole.

Pour que le but fut atteint, il fallait sans cesse, à mesure des évènements, poursuivre l'effort en défiant les risques. Tués dans les maquis, fusillés au petit matin, torturés dans les caves, déportés dans les camps, le dernier souffle de nos héros a bien souvent crié« Vive la France» avant de s'éteindre. Chaque sacrifice était un pas de plus vers la Libération et venait exalter le courage des vivants.

Chaque 27 mai, nous honorons « l'armée des ombres » et nos éclaireurs de la liberté. Qu'ils soient célèbres ou anonymes, qu'ils soient les héros de tout le pays ou l'emblème d'un village, ils peuplent nos rues, nos places, nos écoles. Ces noms, nous ne devons pas les oublier. La reconnaissance de la Nation ne faiblit pas car nous savons que nous devons tant à ces femmes et à ces hommes.

Chaque 27 mai, nous nous souvenons de la première réunion du Conseil National de la Résistance. Ce jour de 1943 couronnait les efforts de Jean Moulin qui avait reçu la mission essentielle d'unifier la Résistance. Des mouvements, des partis, des syndicats ont uni leurs forces pour répondre à l'abaissement et pour préparer les réformes de la France libérée. Tous ont su, dans l'épreuve, s'élever au-dessus des désaccords et des différences idéologiques, pour placer haut l'intérêt supérieur de la patrie. Le combat pour l'unité de la Résistance, ce fut assurément le combat pour une France unie à l'heure de la victoire, pour une France prête à bâtir le monde de demain.

Chaque 27 mai, cette journée nationale est un appel à la jeunesse. Le combat pour l'unité, pour la solidarité, pour la dignité humaine, est toujours d'une brûlante actualité. Poursuivons-le !

Message de Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées

Fermer